Archive pour 2012

He'll be back

Le 26 mai, Maître Lupin se trouvait à Nottingham pour assister à l’une des représentations de Svengali, le dernier spectacle du grand magicien-mentaliste-hypnotiseur Derren Brown.

Lire l’article »

Pendant le débat d’entre-deux-tours, suivez @MaitreLupin sur Twitter pour un exercice expérimental : analyser la structure des échanges en direct afin de souligner l’emploi des stratagèmes déloyaux décrits par Schopenhauer dans son Art d’avoir toujours raison !

C'est vrai qu'on pourrait trancher la tête de ceux qui ne réussissent pas au test...

Après avoir présenté les principes de la lecture à froid puis employé ses techniques pour analyser un exemple d’ “expérience médiumnique”, nous finirons par décrire comment se prémunir contre cette vilaine forme de manipulation. Comment la lecture à froid produit-elle ses effets ? Comment les détecter, et comment les bloquer ? Armés des recommandations suivantes, vous pourrez vous affronter aux pouvoirs de ceux qui se revendiquent voyants ou médiums. Vous saurez mettre à jour les plus vils charlatans… Pour que seuls restent sur le marché les véritables clairvoyants. S’il en existe.

Lire l’article »

Y a pas que les éléphants, qui trompent énormément

Après avoir décrit la théorie exposant comment les techniques de la lecture à froid peuvent être utilisées pour feindre de posséder des dons de voyance, nous souhaitons vous proposer un exercice d’application pratique. Alors que nous faisions des recherches pour l’écriture de l’un de nos précédents articles, nous sommes tombés sur un très vieil extrait d’une émission aujourd’hui disparue, Tout est possible, qui mettait en scène une démonstration de pouvoirs médiumniques. L’occasion était belle de vérifier si les trucs de la lecture à froid permettent effectivement d’expliquer les interactions entre un médium et ses sujets…

Lire l’article »

Je vois des gens qui sont morts cinématographiquement, ils ne savent même pas qu'ils sont morts !

Peut-on parler avec les morts ? Voir l’avenir dans une boule de verre, un jeu de cartes médiévales, ou même une main moite et calleuse ? Les pouvoirs “psi” ont-ils une quelconque existence ? Bref, le monde moderne abrite-t-il des individus extraordinaires, médiums ou voyants, capables de prédire le futur ou lire dans nos pensées ? Indépendamment de la réponse à ces questions, des méthodes reconnues permettent de faire croire au don de clairvoyance ; on les rassemble sous la notion de “lecture à froid” (cold reading). Pour présenter l’esprit et les techniques de cette discipline occulte, nous prendrons ici comme référence The Full Facts Book of Cold Reading, par Ian Rowland.

Lire l’article »

Le tout est plus grand que la somme des parties. Ou bien, pire que chacune prise isolément.

On en vient parfois à stigmatiser quelqu’un pour une attitude décalée, stupide ou déplorable – voire carrément détestable. En retour, un interlocuteur exagérément bien-pensant nous répliquera à l’occasion “bah, il faut de tout pour faire un monde !” Mais quelle forme de tolérance le recours à cet adage traduit-il réellement ? Que nous coûtent donc le relativisme béat et l’ouverture absolue, par défaut, à tous les comportements possibles ?

Lire l’article »

Yo baisse les yeux, quand tu me regardes !

Un nouveau sport de compétition, récemment débarqué d’outre-Atlantique, connaît un succès grandissant : le staredown. Le public est séduit par le mélange de simplicité (apparente) et d’exigence (véritable). Le but du jeu ? Fixer son adversaire les yeux dans les yeux, comme on le fait quand on est enfant. Sauf que la bête compétition d’ego est devenue discipline aux règles codifiées, et depuis peu sport professionnalisé. La connaissance des techniques mises au point par les plus grands joueurs éclaire quelques caractéristiques méconnues d’un outil que l’on croit maîtriser : l’œil.

Lire l’article »

Ensemble, c'est tout (devient possible) : un programme brouillon

Pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué, la France – ou du moins son oligarchie médiatique – traverse une période d’intenses turbulences politiques. Une campagne présidentielle est en cours, paraît-il. Avec son cortège d’alliances contre nature, de sondages invérifiables, de petites phrases assassines, de promesses sans lendemain… et de slogans improbables. En 2007, l’actuel chef de l’Etat le jure : “ensemble, tout devient possible”. Et de polluer nos boîtes aux lettres avec un prospectus déclinant son programme en 15 grands axes… Cinq ans après, qu’en reste-t-il ?

Lire l’article »

Oui à l'évolution permanente !

Continuons à questionner les expressions faussement positives. Lorsque l’on montre peu d’enthousiasme à accepter ce qui nous est proposé, parce que l’on attendait bien plus, on se voit souvent rétorquer : “c’est mieux que rien”. Refuser ce qui nous est avancé serait donc pire qu’une faute de goût, ou qu’une atteinte à l’honneur de notre interlocuteur : un choix contraire à la plus simple logique. Faut-il se contenter de moins que l’on espère ? Les petites évolutions sont-elles préférables aux grandes révolutions ?

Lire l’article »

La Terre est une orange verte

L’économie a mauvaise presse. Les représentants de la discipline sont accusés de ne jamais voir venir les crises, mais d’avoir toujours quelque chose à dire, rétrospectivement, sur les raisons du désastre. D’autant qu’ils en profitent alors pour encourager des mesures “correctives” exacerbant les problèmes. Loin d’être infondées, ces attaques contre les idiots utiles du capitalisme ne sauraient nous détourner des approches économiques les plus originales. Freakonomics explore la “face cachée” des choses.

Lire l’article »

Page 3 sur 41234