Archive de la catégorie « Représentations et modèles »

L'hiver nucléaire

2016 nous aura permis d’obtenir une réponse à la question posée dans notre dernière série d’articles : c’était NON. Non, la vérité n’intéresse plus personne. Ou disons, plus rigoureusement, qu’il existe suffisamment d’individus prêts à passer outre les mensonges pour que ceux d’entre nous qui s’intéressent encore à la vérité, notamment dans le but de prendre de bonnes décisions, soient contraints de vivre sous la coupe de l’irrationalité et des croyances des autres. Comment fonctionne cette dynamique de post-vérité, et peut-on y résister ?

Lire l’article »

Pour clore l'année en beauté

Suite et fin de notre analyse du Cygne noir de Nassim Nicholas Taleb. S’il nous est impossible de prédire l’occurrence des cygnes noirs, que pouvons-nous faire pour nous en prémunir ou, mieux, bénéficier des opportunités qu’ils représentent ? Nous conclurons cette première année d’existence de notre blog en revenant sur la façon dont le livre aborde et dépasse de nombreux sujets traités dans nos articles au cours des douze derniers mois.

Lire l’article »

Le cygne noir, c'est du grand art

Après notre immersion dans la complexité, voici venir un article qui nous permettra de clore la “saison” en beauté : il y sera question de cygnes noirs, des évènements improbables si dévastateurs qu’ils modifient durablement le cours des choses. Nassim Nicholas Taleb leur a consacré un livre subversif dans lequel il expose les nombreux travers affectant notre façon de raisonner. Sommes-nous aptes à détecter les cygnes noirs, et pouvons-nous les prévoir ?

Lire l’article »

J'espère que vos paupières ne sont pas déjà lourdes

Le principe du rasoir d’Occam incite à la simplicité, mais cela signifie-t-il que le monde est naturellement simple ? Edgar Morin en doute, qui décrit dans son Introduction à la pensée complexe comment la recherche scientifique s’est coupée de la réalité à force de la découper en tranches. Progressant à tâtons dans une caverne sans issue, devenus aveugles à force de mutiler le réel, devons-nous apprendre à appréhender la complexité ? Attention, lecteurs insouciants : voici un article… pas simple.

Lire l’article »

La Terre est une orange verte

L’économie a mauvaise presse. Les représentants de la discipline sont accusés de ne jamais voir venir les crises, mais d’avoir toujours quelque chose à dire, rétrospectivement, sur les raisons du désastre. D’autant qu’ils en profitent alors pour encourager des mesures “correctives” exacerbant les problèmes. Loin d’être infondées, ces attaques contre les idiots utiles du capitalisme ne sauraient nous détourner des approches économiques les plus originales. Freakonomics explore la “face cachée” des choses.

Lire l’article »

Yo !

Où l’on s’interroge sur la capacité des sciences à faire éclore la vérité. Est-ce leur rôle ? Sont-elles censées traiter du “vrai” ? Ou servent-elles plutôt à produire des outils pour comprendre le monde et maîtriser notre environnement ? D’ailleurs, que se passerait-il “si j’avais un marteau” ?

Lire l’article »

Quand on l'énerve, Dr Jekyll devient tout vert

Où l’on se dote d’outils pour étudier la multiplicité qui caractérise (peut-être) chacun d’entre nous. Naviguant entre psychologie et philosophie, nous proposons un cadre pour analyser les systèmes de personnalités que notre esprit pourrait abriter. Nous l’appliquons ensuite sur un exemple connu afin de mesurer les résultats obtenus lorsque l’on essaye de forcer le clivage du moi.

Lire l’article »

Le jeu des 13 différences (parce qu'on va quand même pas compter les lunettes, c'est trop facile !)

Où l’on prend acte d’une façon originale de résoudre ses problèmes d’identité, en doutant de l’unité de sa personnalité. Attention, les idées extravagantes présentées ici, ainsi que la manière de les appliquer, restent entièrement soumises à la sagacité du lecteur. L’esprit critique en éveil, nul besoin d’accepter nos recommandations pour apprécier le voyage et l’exposé !

Lire l’article »

Crois-le ou pas, Robert, tu vas être mis à l'honneur, aujourd'hui

Où l’on s’interroge sur les états du monde qui nous sont accessibles, ce qui limite nos possibilités, et pourquoi. L’occasion d’introduire un principe qui nous est cher, la sélection, ainsi qu’une idée que nous mettrons souvent en pratique sur ce blog, la négociation des croyances.

Lire l’article »

Charles, reviens chatouiller notre réflexion en nous faisant des Tilly Tilly !

Charles Tilly pointe le rôle social des explications que l’on donne à ses interlocuteurs en réponse à la question pourquoi. Dans Why?, il montre comment l’acceptation ou le refus d’une raison ne tient pas tant à son degré de vérité intrinsèque qu’à la nature de la relation qui unit le questionneur et le questionné. On en déduit des principes pour améliorer notre intelligence sociale et nos facultés de communication.

Lire l’article »

Page 1 sur 212