Archive de la catégorie « Psychologie »

Quand on l'énerve, Dr Jekyll devient tout vert

Où l’on se dote d’outils pour étudier la multiplicité qui caractérise (peut-être) chacun d’entre nous. Naviguant entre psychologie et philosophie, nous proposons un cadre pour analyser les systèmes de personnalités que notre esprit pourrait abriter. Nous l’appliquons ensuite sur un exemple connu afin de mesurer les résultats obtenus lorsque l’on essaye de forcer le clivage du moi.

Lire l’article »

Le jeu des 13 différences (parce qu'on va quand même pas compter les lunettes, c'est trop facile !)

Où l’on prend acte d’une façon originale de résoudre ses problèmes d’identité, en doutant de l’unité de sa personnalité. Attention, les idées extravagantes présentées ici, ainsi que la manière de les appliquer, restent entièrement soumises à la sagacité du lecteur. L’esprit critique en éveil, nul besoin d’accepter nos recommandations pour apprécier le voyage et l’exposé !

Lire l’article »

Crois-le ou pas, Robert, tu vas être mis à l'honneur, aujourd'hui

Où l’on s’interroge sur les états du monde qui nous sont accessibles, ce qui limite nos possibilités, et pourquoi. L’occasion d’introduire un principe qui nous est cher, la sélection, ainsi qu’une idée que nous mettrons souvent en pratique sur ce blog, la négociation des croyances.

Lire l’article »

Charles, reviens chatouiller notre réflexion en nous faisant des Tilly Tilly !

Charles Tilly pointe le rôle social des explications que l’on donne à ses interlocuteurs en réponse à la question pourquoi. Dans Why?, il montre comment l’acceptation ou le refus d’une raison ne tient pas tant à son degré de vérité intrinsèque qu’à la nature de la relation qui unit le questionneur et le questionné. On en déduit des principes pour améliorer notre intelligence sociale et nos facultés de communication.

Lire l’article »

Why not?

Dans son ouvrage Why?, le sociologue Charles Tilly classifie les différents types de raison que l’on peut apporter pour décrire et expliquer un phénomène. Il s’intéresse ensuite au rôle social que jouent ces raisons : par-delà leur valeur de vérité, ces explications seraient-elles déterminées par la nature des relations qui unissent les interlocuteurs ?

Lire l’article »

Page 2 sur 212