Articles taggés « complexité »

Pour clore l'année en beauté

Suite et fin de notre analyse du Cygne noir de Nassim Nicholas Taleb. S’il nous est impossible de prédire l’occurrence des cygnes noirs, que pouvons-nous faire pour nous en prémunir ou, mieux, bénéficier des opportunités qu’ils représentent ? Nous conclurons cette première année d’existence de notre blog en revenant sur la façon dont le livre aborde et dépasse de nombreux sujets traités dans nos articles au cours des douze derniers mois.

Lire l’article »

Le cygne noir, c'est du grand art

Après notre immersion dans la complexité, voici venir un article qui nous permettra de clore la “saison” en beauté : il y sera question de cygnes noirs, des évènements improbables si dévastateurs qu’ils modifient durablement le cours des choses. Nassim Nicholas Taleb leur a consacré un livre subversif dans lequel il expose les nombreux travers affectant notre façon de raisonner. Sommes-nous aptes à détecter les cygnes noirs, et pouvons-nous les prévoir ?

Lire l’article »

J'espère que vos paupières ne sont pas déjà lourdes

Le principe du rasoir d’Occam incite à la simplicité, mais cela signifie-t-il que le monde est naturellement simple ? Edgar Morin en doute, qui décrit dans son Introduction à la pensée complexe comment la recherche scientifique s’est coupée de la réalité à force de la découper en tranches. Progressant à tâtons dans une caverne sans issue, devenus aveugles à force de mutiler le réel, devons-nous apprendre à appréhender la complexité ? Attention, lecteurs insouciants : voici un article… pas simple.

Lire l’article »

"Je voulais dire un truc, mais Sean Connery"

Fondement de la rationalité scientifique, le principe du rasoir d’Occam peut être invoqué lors des débats sur l’existence d’entités douteuses (Dieu, fantômes, extra-terrestres) ou l’explication de phénomènes controversés (voyance, paranormal, théories du complot…). Parce qu’il est délicat à définir rigoureusement, cependant, son emploi donne souvent lieu à des contre-sens, des approximations ou des extrapolations hasardeuses. Quel est son sens véritable, et qu’a-t-il à proposer aux esprits sceptiques ? Là où il passe, la mauvaise herbe repoussera-t-elle ?

Lire l’article »

Page 1 sur 11