Archive de l'auteur

5 Oct 2012

Desillusions.fr v2.0

Publié par sous Actualités

Et l'art fractal prit son envol

Après un an d’existence, il est temps de faire nos comptes. L’heure de dresser le bilan du travail accompli. Et d’annoncer nos projets pour les mois à venir. Au menu : simplicité, magie et multiplication des contacts avec de vrais gens 😉 !

Lire l’article »

Pour clore l'année en beauté

Suite et fin de notre analyse du Cygne noir de Nassim Nicholas Taleb. S’il nous est impossible de prédire l’occurrence des cygnes noirs, que pouvons-nous faire pour nous en prémunir ou, mieux, bénéficier des opportunités qu’ils représentent ? Nous conclurons cette première année d’existence de notre blog en revenant sur la façon dont le livre aborde et dépasse de nombreux sujets traités dans nos articles au cours des douze derniers mois.

Lire l’article »

Le cygne noir, c'est du grand art

Après notre immersion dans la complexité, voici venir un article qui nous permettra de clore la “saison” en beauté : il y sera question de cygnes noirs, des évènements improbables si dévastateurs qu’ils modifient durablement le cours des choses. Nassim Nicholas Taleb leur a consacré un livre subversif dans lequel il expose les nombreux travers affectant notre façon de raisonner. Sommes-nous aptes à détecter les cygnes noirs, et pouvons-nous les prévoir ?

Lire l’article »

7 Sep 2012

La rentrée décrasse

Publié par sous Actualités

Il faut bien le reconnaître : chez nous, le retour au travail n'est jamais très éloigné des vacances

Après des vacances vaguement méritées, la fine équipe animant Desillusions.fr émerge peu à peu de la torpeur estivale, bien décidée à provoquer davantage encore votre esprit critique !

Lire l’article »

Cherchez l'intrus(e), lecteurs trop curieux

Comme nous l’avons déjà souligné, il y a lieu de s’interroger sur le caractère universel de cette “simplicité” que prône le principe du rasoir d’Occam. En dehors de cas triviaux, quelle est la part de subjectivité dans notre estimation du “coût cognitif” d’une hypothèse ou d’une théorie donnée ? Pour illustrer cette difficulté à mettre tout le monde d’accord, un bon exemple nous est venu en tête : le cas de ces devinettes consistant à “chercher l’intrus”. Selon quels critères, quelle loi, proclame-t-on qu’un objet est l’intrus recherché ?

Lire l’article »

Notre camarade sceptique Lazarus arrive au terme de sa mission de salubrité publique, et nous gratifie d’un message d’au revoir… à jamais ?

Lire l’article »

He'll be back

Le 26 mai, Maître Lupin se trouvait à Nottingham pour assister à l’une des représentations de Svengali, le dernier spectacle du grand magicien-mentaliste-hypnotiseur Derren Brown.

Lire l’article »

Pendant le débat d’entre-deux-tours, suivez @MaitreLupin sur Twitter pour un exercice expérimental : analyser la structure des échanges en direct afin de souligner l’emploi des stratagèmes déloyaux décrits par Schopenhauer dans son Art d’avoir toujours raison !

Y a pas que les éléphants, qui trompent énormément

Après avoir décrit la théorie exposant comment les techniques de la lecture à froid peuvent être utilisées pour feindre de posséder des dons de voyance, nous souhaitons vous proposer un exercice d’application pratique. Alors que nous faisions des recherches pour l’écriture de l’un de nos précédents articles, nous sommes tombés sur un très vieil extrait d’une émission aujourd’hui disparue, Tout est possible, qui mettait en scène une démonstration de pouvoirs médiumniques. L’occasion était belle de vérifier si les trucs de la lecture à froid permettent effectivement d’expliquer les interactions entre un médium et ses sujets…

Lire l’article »

Le tout est plus grand que la somme des parties. Ou bien, pire que chacune prise isolément.

On en vient parfois à stigmatiser quelqu’un pour une attitude décalée, stupide ou déplorable – voire carrément détestable. En retour, un interlocuteur exagérément bien-pensant nous répliquera à l’occasion “bah, il faut de tout pour faire un monde !” Mais quelle forme de tolérance le recours à cet adage traduit-il réellement ? Que nous coûtent donc le relativisme béat et l’ouverture absolue, par défaut, à tous les comportements possibles ?

Lire l’article »

Page 3 sur 512345