5 Oct 2012

Desillusions.fr v2.0

Publié à 12h00 par sous Actualités

Après un an d’existence, il est temps de faire nos comptes. L’heure de dresser le bilan du travail accompli. Et d’annoncer nos projets pour les mois à venir. Au menu : simplicité, magie et multiplication des contacts avec de vrais gens 😉 !

Vanité des vanités, tout est vanité : il faut toujours mourir un peu, pour pouvoir renaître

Nos avatars n’entendent pas souffler la chandelle qu’ils ont allumée dans les ténèbres, quand bien même ce serait pour fêter leur première année d’existence.

En comptant nos publications jusqu’à la deuxième partie du “chant du Cygne noir”, nous pouvons établir que les auteurs de ce blog ont écrit 44 articles en un an, dont 5 “Infos” que nous accepterons de considérer comme de bien modestes billets – d’où un total que nous préférons porter à 39 articles.

Sans que nous ne l’ayons vraiment prémédité, il s’avère que ces articles ont fleuri par vagues. Chaque phase correspondait à un thème ou “dossier” nous tenant à cœur :

  • Septembre-octobre : magie (la “révélation” 1 et 2) et mentalisme (en général, puis dans le cas particulier de Viktor Vincent)
  • Novembre-décembre : les questions (modèle ESKI d’analyse et manière de répondre) puis les 4 types d’explication de Charles Tilly (ici et )
  • Décembre-janvier : des personnalités multiples (leur ubiquité et la grille d’analyse DIABOL) aux théories du complot (Illuminatis, regard critique et Stanley Kubrick)
  • Février-avril : des questions de langue, que ce soit dans l’étude rigoureuse de diverses expressions (ici et là-bas) ou du programme d’un ancien candidat à la présidentielle
  • Avril : la lecture à froid (définition, application et moyens de protection)
  • Juin : le travail (ou plutôt sa critique, ici puis )
  • Août-septembre : la complexité, telle que vue par Edgar Morin ou Nassim Taleb, l’homme aux cygnes noirs (ici et )

Sans oublier de quoi alimenter notre scepticisme :

Mais aussi quelques articles légers sur la visite du palais de l’Elysée ou bien encore notre rencontre avec un certain Derren Brown 🙂 !

Bébé Phénix s'éveille

Que nous réserve cette nouvelle année ? Parce que nous avons débroussaillé quelques grands sujets nous permettant aujourd’hui d’évoluer de manière plus assurée dans le monde du scepticisme et de l’esprit critique, parce que les longs dossiers qui constituent l’essentiel de ce blog ont pu en rebuter certains par leur densité, et parce que cette immense quantité de travail nous a coûté de douloureux efforts, nous envisageons sérieusement de changer quelque peu la formule, sur les mois à venir : nous souhaitons rédiger des billets plus courts et plus directs. Pas forcément plus fréquemment, mais avec plus de constance, nous l’espérons.

Cette légèreté retrouvée nous permettra de nous garder plus de temps libre pour les passionnants projets qui nous occupent par ailleurs (hé oui, c’est que nos avatars ne manquent pas d’idées – juste de temps 😉 !) ; pour vous, lecteurs, le nouveau format devrait offrir plus de simplicité, mais sans jamais renoncer à la pédagogie – ou à l’esprit critique ! Par exemple, au lieu de vous pondre un article disproportionné sur un livre trop riche, nous sélectionnerons les notions ou concepts importants, pour y consacrer autant d’articles qu’il y aura d’éléments pertinents à présenter !

Dernier détail de pure forme : il nous faudra bien mettre un peu d’ordre dans les catégories et les mots-clés (tags), aussi, un de ces jours. Et peut-être rajouter des modules ou des fonctionnalités à notre site ?

En termes de contenu, nous devrions nous recentrer, au moins dans un premier temps, sur la magie et l’illusionnisme. Que nous vous parlions de films émouvants ou vous recommandions des lectures édifiantes, nous nous pencherons davantage sur les lois et règles “manipulatoires” gouvernant la réalisation de tours de magie… Et leur application à des contextes non magiques !

Autre axe de développement : l’interactivité, et la connexion avec des acteurs du monde réel. A minima, nous voudrions donner la parole à des figures actuelles des disciplines qui nous intéressent, à commencer par la magie ou le mentalisme. Nous souhaitons pouvoir vous régaler de quelques entretiens et, nous l’espérons, amorcer d’autres formes de collaboration mutuellement bénéfiques !

Alors si vous souhaitez intervenir ou participer, n’hésitez pas à nous contacter, ou tout simplement vous exprimer en laissant des commentaires au bas de nos articles. Nous brûlons d’envie d’écouter vos idées, vos opinions et vos conseils 🙂 !

Et l'art fractal prit son envol

Auteurs :

3 réactions à l'article « Desillusions.fr v2.0 »

  1. alex a écrit :

    Bonjour

    Voilà maintenant plusieurs mois que je parcours vos billets et que j’y prend toujours le même plaisir (je me régale de tout ce qui touche à la prestidigitation car pratiquant ). Tombé sur votre site par hasard ( si il y en a un 😉 ) je me suis penché sur vos articles qui sont très bien construit et facile à lire. Vos liens en fin d’article pour aller plus loin ou vos sources ont été d’une grande aide pour ma compréhension et ma culture perso.

    A un moment de grand doute personnel, “désillusions” m’a beaucoup aidé (surtout en défense de manipulation et autre guérisseur )

    Merci pour ce site, bonne continuation à vous tous

    Thumb up 1

  2. Maître Lupin a écrit :

    Bonjour Alex,

    Merci beaucoup pour votre message, qui nous honore au plus haut point ! Nous sommes bien heureux de voir notre travail récompensé ainsi. Très satisfaits d’avoir pu vous aider !

    N’hésitez pas à nous contacter en privé pour toute question ou demande particulière.

    Bonne continuation à vous,

    Lupin et toute l’équipe

    Thumb up 0

  3. Lego a écrit :

    Hello,

    Pour ma part, j’ai découvert votre site depuis seulement quelques jours, après la lecture du bouquin de Bastardi Beaumont et je n’en ai pas décollé pendant un nombre respectable d’heures.
    Pas mal de trucs sont nouveaux pour moi, notamment l’intégration de la magie (j’y connaissais strictement rien) et de la PNL ( que je connaissais très vaguement) pour faire bref.

    J’ai apprécié l’énergie que vous y avez mise et … particulièrement la longueur des billets/dossier, pas du tout rebutante pour moi; bien au contraire et ce d’autant que vos billets tiennent la longueur.
    (Je pense par exemple à la transcription que vous avez faite de cette émission télé avec son kran médium. J’avais fais un boulot voisin il y a longtemps sur un épisode de l’émission “mystère”, et j’ai une petite idée du travail que ça demande quand on n’est pas un pro de la transcription)

    Ce que je veux dire, c’est que pour quelqu’un qui débarque, un billet assez long permet mieux d’assimiler les idées présentées tandis qu’un billet plus court peut prendre des allures de slogan.
    Du coup, je regrette votre décision de faire plus court, même si je la comprends.

    Et n’hésitez pas à faire long si vous en trouvez le temps !

    ******

    Une critique tout de même: ça serait pas mal de revenir dans un second volet sur “une certaine idée de la science” (“comme ci, comme ça”, je crois).
    J’ai rien compris à ce billet: ni à qui il s’adresse, ni de quoi il parle, ni quel est son but, ni d’où il part et où il va, etc.

    Il a certes le mérite d’aborder un certain nombre de points mais euh… c’est-à-dire que… bon… en gros… il donne des réponses très partielles sans bien en présenter les limites. Pire encore, pas mal de questions dont ces réponses partielles découlent ne sont pas présentées – et ce sont des questions qui fâchent – ou bien sont rapidement évoquées.

    ( Par exemple, d’un point de vue historique, vous présentez Einstein comme un opposant à la quantique, mais c’en est aussi un des développeurs avec ses travaux sur l’effet photo-électrique qui lui ont valu le nobel.
    Effectivement, il y avait une différence d’interprétation avec Bohr p.ex, mais le pb de la non-localité de la quantique (paradoxe EPR (Einstein-Podolsky-Rosen)) par rapport à la localité de la relativité n’a pu être expérimenté que tardivement avec les expériences d’Aspect (aux alentours des années 1980).
    Einstein était p’têt “old-school” en effet, mais il y avait à son époque de sérieuses incertitudes expérimentales et donc des raisons: ce n’était pas seulement une histoire de paradigme.)

    Un second volet plus critique permettrait en plus d’intégrer pas mal de notions diverses qu’on trouve sur votre site (rasoir d’occam, incertitude, arguments d’autorité…).
    Si ce boulot vous tente, contactez moi en mail et je développe – l’exemple que j’ai donné ici n’est qu’un détail sans grande importance – ce qui m’a fait faire de petits bonds sur le fond.

    *************

    Et puis je m’en vais relire un certain nombre de vos dossiers…

    En tous cas, merci et bonne continuation.

    Thumb up 0